Author: webmaster

Recruter un délégué à la protection des données : une obligation à partir de mai 2018

Le Règlement Général sur la Protection des Données ou RGPD a été adopté en 2016. Néanmoins, ses dispositions ne seront applicables qu’à partir du 25 mai 2018. À quelques mois de la date butoir, les établissements concernés doivent entamer la mise en conformité de leurs « workflows ». Il faudra notamment embaucher un Data Protection Officer ou DPO.

Embaucher un délégué à la protection des données : une étape incontournable pour se conformer au RGPD

Le RGPD servira de cadre légal unique en matière de protection de données sur l’ensemble du territoire européen. Les établissements publics ou privés qui récoltent, stockent ou traitent les données de navigation des internautes doivent s’y conformer. Il est avant tout question de sécuriser le patrimoine numérique des citoyens. Pour ce faire, il est crucial de faire appel à un spécialiste en la personne du Data Protection Officer.

Ce délégué à la protection des données s’assure du respect des protocoles imposés par le règlement européen. De plus, il travaille en étroite collaboration avec les autorités de contrôle pour mieux appliquer les directives. En France, ces professionnels peuvent faire office de Correspondant Informatique et libertés. Ils sont donc reconnus par la CNIL et donnent les moyens de se conformer aux lois numériques françaises.

Comment recruter un délégué à la protection des données ?

Habituellement, les chefs d’entreprises et les dirigeants des établissements publics font appel à des agences spécialisées dans la sécurité informatique. Ces structures peuvent mettre à disposition un DPO qualifié qui prendra toutes les mesures pour garantir la sécurité des réseaux. La ressource est apte à superviser la mise en conformité des traitements. En outre, il procédera à l’optimisation des « workflows ».

Afin de réduire les charges, les entrepreneurs peuvent également payer une formation DPO à un employé. La personne formée pourra ensuite devenir un vrai Data Protection Officer. Dans certains secteurs d’activité, sa présence évitera de nombreux contentieux avec la CNIL ou la commission européenne. 

Il s’agit d’un métier très intéressant. D’ailleurs, tout le monde peut suivre ce type d’apprentissage dans le but de devenir délégué à la protection des données. Bien entendu, il faut toutefois avoir une curiosité particulière pour les nouvelles technologies et la programmation. 

Qu’est-ce que les Sciences cognitives peuvent apporter aux UX designer ?

Fondamentalement, les sciences cognitives portent sur les systèmes complexes de traitement de l’information capables d’acquérir, conserver, utiliser et transmettre des connaissances. Elles reposent donc sur l’étude et la modélisation de phénomènes aussi divers que la perception, l’intelligence, le langage, la mémoire, l’attention, le raisonnement, les émotions ou même la conscience.

Pourquoi la compréhension de la cognition facilite l’expérience des utilisateurs ?

Dans la conception de l’expérience utilisateur, il est primordial de prendre en compte le fait que chaque utilisateur a toujours la possibilité de faire une expérience unique et singulière. Et la raison en est simple : la cognition est unique à chaque utilisateur.

Définition de référence : « La cognition désigne l’ensemble des activités et des processus par lesquels un organisme acquiert de l’information, la traite, la conserve et l’exploite. Le mot est français, mais son utilisation, avec l’acception qu’a en anglais le mot cognition, s’est développée récemment, en relation avec la place qu’ont pris les théories cognitivistes. Alors que la connaissance traite du savoir, la cognition renvoie à l’ensemble des activités par lesquelles le sujet développe sa connaissance et acquiert des connaissances. C’est pourquoi les grandes fonctions psychologiques que sont la perception, l’apprentissage, la mémoire, l’intelligence, le raisonnement, la résolution de problème, la fonction symbolique et le langage sont de son ressort. »

Source : Vocabulaire de l’ergonomie, Octares Editions, 1997.

Toutefois, ce serait une erreur de vouloir séparer l’émotion de la cognition stricto sensu (voir cet article sur le marketing émotionnel). En effet, le plus souvent les émotions semblent inséparables de la cognition, voire même la complète en quelque sorte. Les émotions jouent un rôle prépondérant dans notre façon de percevoir le monde et sa réalité physique. Il est aisé de concevoir que des affects positifs influencent notre créativité et notre sensibilité à imaginer et concevoir des idées nouvelles.

Carte conceptuelle de l’état des sciences cognitives en 1991.
Source : The Embodied Mind: Cognitive Science and Human Experience,
by Francisco Varela, Evan Thompson, and Eleanor Rosch, Cambridge, MA: MIT Press, 1991.

C’est en tout cas ce qu’a tenté de prouver les sciences cognitives ces dernières années en démontrant que les designs attractifs et « désirables » entraînent une meilleure interactivité entre l’humain et la machine. Il en va de même de la mémorisation des émotions amplifiée par le sentiment de satisfaction ressenti par les utilisateurs. C’est pourquoi, la compréhension de la cognition donne du sens aux diverses émotions éprouvées et constituent par la même les éléments sur lesquels les UX designers se basent pour concevoir des interfaces qui favorisent ainsi l’expérience des utilisateurs.

Comment l’UX design s’adresse à la cognition de chaque utilisateur ?

Aujourd’hui, l’UX se recentre sur l’humain pour établir des relations hommes-machines (IHM) non seulement de plus en plus pertinentes, mais surtout adaptées aux attentes cognitives et émotionnelles de leurs utilisateurs. Le designer ne place plus son centre d’intérêt et ses compétences dans le graphisme, mais davantage sur l’expérience des utilisateurs (UX) qu’il doit satisfaire. Pour cela il doit se mettre à leur place et être capable de générer de l’empathie. C’est aussi la raison pour laquelle les sciences cognitives lui deviennent utiles. Elles lui permettent de mieux comprendre et formaliser les processus de la cognition humaine. Elles l’aident dans sa conception d’une interface adaptée aux utilisateurs.

Les sciences cognitives sont précieuses pour les UX designer

Nous pouvons conclure en disant que les sciences cognitives sont un véritable trésor pour les UX designers. Travailleurs de l’ombre, ils œuvrent pour rendre les interfaces qu’ils conçoivent de plus en plus agréables à utiliser. Autant que le fruit de leur travail change la vie des utilisateurs. Maillon de la chaîne entre les programmeurs et les utilisateurs, leurs petits changements qui semblent inaperçus ont souvent un énorme impact.

Voir la définition des sciences cognitives par l’agence de Design de service Usabilis

L’externalisation comme facteur clé des Start-ups

Déjà largement utilisée par les entreprises traditionnelles, l’externalisation est une démarche qui peut aussi être d’une grande utilité pour les start-ups. Décryptage.

L’externalisation : pour une meilleure gestion de la trésorerie des start-ups

Dans une start-up, plus de 90 % des salariés sont sous contrat à durée indéterminée (CDI). Elle est donc soumise mensuellement au règlement d’un certain montant de rémunérations brutes qui augmentent à chaque nouveau recrutement. Et en cas d’éventuels problèmes menant au licenciement d’un salarié, elle doit également s’acquitter de certaines indemnités dont notamment les indemnités de licenciement et le préavis qui viennent s’ajouter à ses charges financières fixes. Mais en optant pour l’externalisation, la start-up se défait de toutes ces contraintes financières et allège ainsi considérablement son budget de fonctionnement. Et pour cause, la rémunération des agences d’externalisation telles que le call center MADAGASCAR se fait en fonction du volume de travail qui leur sont confiés ou de la durée du projet.

Par ailleurs, la start-up réalise également des économies sur d’autres dépenses qu’auraient engendrées le recrutement d’un nouveau salarié. En effet, elle n’aura pas à dépenser plus en matériel, en mobilier, en énergie ou encore en loyer. Autrement dit, les coûts de la start-up sont mieux maîtrisés grâce à l’externalisation, ce qui permet de bien gérer la trésorerie qui dans la plupart des cas résulte d’une levée de fonds.

L’externalisation : pour l’optimisation de la productivité et de la flexibilité des start-ups

Outre l’économie financière, le gain de temps s’impose également comme l’un des principaux avantages de l’externalisation pour une start-up. Ce gain de temps et d’argent peut être mis à contribution pour mieux se concentrer sur le cœur de métier de la start-up et optimiser le développement de son activité. Par la même occasion, elle pourra profiter d’une plus grande flexibilité et réajuster facilement son approche au besoin. Mais pour que cela puisse se faire, il faudra avant tout bien choisir les tâches à externaliser. Dans la plupart des cas, ce sont les tâches annexes ou supports – relations humaines, logistique, comptabilité et finance, secrétariat, communication et marketing, gestion des systèmes d’information, facility management… – qui sont à déléguer à des prestataires. La start-up pourra ainsi se focaliser essentiellement sur son activité principale, mais aussi offrir une meilleure qualité de services, car les services externalisés sont pris en charge par des professionnels experts dans leur domaine. Le choix du prestataire avec qui collaborer doit aussi être soigneusement étudié, car il en dépend de la réussite de l’opération. Le mieux est de choisir celui qui dispose des ressources et des compétences nécessaires pour la prise en charge des tâches externalisées et qui propose les meilleures conditions.

Choisir un disque dur SSD : comment s’y prendre ?

Le disque dur SSD est de plus en plus utilisé actuellement du fait qu’il offre de nombreux avantages. Il convient avant tout de voir de près de quoi il en retourne avant de voir ses principaux avantages.

Qu’est-ce qu’un disque dur SSD ?

Un disque dur SSD est à différencier du disque dur mécanique que nous avons tendance à utiliser sur nos machines. SSD signifie en fait Solid State Drive, comparé au disque classique il est plus récent (il est âgé de seulement quelques années). La plus grande différence réside dans sa capacité à stocker une quantité énorme de données dans des composants mémoire électroniques.

Ce disque est d’une grande rapidité par rapport à l’ancien disque, si votre machine a tendance à ramer, remplacez donc tout de suite votre disque par un HDD SSD, vous verrez rapidement une très grande différence, surtout au démarrage. Ce disque ne contient pas de pièces mécaniques, voilà pourquoi il est silencieux lorsqu’il fonctionne. Qui plus est, il est plus résistant grâce à l’absence de telles pièces. Une autre différence importante : le SSD ne dégage pas de chaleur : pour en être sûr, placez votre ordinateur quelques minutes sur vous et vous verrez !

Quels sont les avantages du disque SSD ?

Vous vous demandez sans doute, pourquoi vous devez opter pour ce disque, c’est une décision qui va changer la performance de votre ordinateur. Voici quelques avantages à tirer de l’utilisation du SSD :
Disque d’une grande fiabilité et rapidité
Disque facile d’installation et d’utilisation
Disque plus performant par rapport au disque mécanique
Pour l’installer, soit vous recopiez vos données dessus, soit vous procédez à une réinstallation complète.
trouver le meilleur disque dur SSD ? En ligne, les sites spécialisés sont nombreux à proposer ce produit. Vous pouvez vous fier aux sites comparatifs pour vous informer davantage sur les avis des utilisateurs, sur ces sites vous trouverez de bons conseils et suggestions fournis par des spécialistes. Ce sera plus facile pour vous de comprendre le fonctionnement et l’utilisation du SSD par la suite et de faire un excellent choix.

Rédaction web : optimiser son référencement et attirer davantage de visiteurs

Rédiger pour le web n’est pas à la portée de tout le monde. En effet, un bon rédacteur web doit être capable de manier les mots et de maitriser les règles grammaticales, orthographiques et syntaxiques de la langue utilisée. Mais il doit en même temps avoir une bonne connaissance des techniques de référencement afin de donner davantage de visibilité au site Internet sur lequel il émet ses articles. Une fois la page visitée, ses contenus doivent pouvoir inciter les internautes à acquérir les produits qui y sont promus grâce à des règles marketing spécifiques.

Dans le domaine de la rédaction web, un contenu de qualité est un levier de développement d’une entreprise. Ainsi pour tout projet de rédaction web, il convient d’adopter une stratégie éditoriale autant efficace que constructive.

Les règles techniques dopent le référencement naturel d’un site

Afin d’attirer l’attention des lecteurs, il est indispensable que le contenu web répond à leurs attentes. Un bon créateur de contenu doit être en mesure de connaitre les besoins de ses internautes cibles. Cela afin qu’il puisse savoir quelle « expression clé » est en liens avec le site et que ces derniers vont utiliser sur les moteurs de recherche. Cette expression clé doit être renforcée dans les balises méta ainsi que dans l’url, en l’insérant dans le titre de la page, les titres et les sous-titres de l’article, les liens hypertextes, dans le texte même, de façon à ce que l’insertion soit fluide et non redondante.

Face à des internautes qui sont actuellement devenus plus exigeants, la rédaction web doit comporter moins de signes d’égo et davantage de rubriques expressifs, en rapport aux recherches effectuées par les visiteurs. Ainsi, au lieu de dire par exemple « nos services », le rédacteur web doit citer des exemples de services que le prestataire propose. Un contenu clair et précis suscite l’intérêt du potentiel client et le pousse à passer à la commande. À noter qu’un texte original de 300 à 700 mots est mieux référencé dans Google, étant donné qu’il pénalise les plagiats.

Les règles marketing sont indispensables dans la rédaction web pour séduire les internautes cibles

Afin que le lecteur puisse lire intégralement le texte, bien comprendre son contenu, et agir en conséquence, l’article doit être attractif, tonique, positif, simple et concret. Hormis sa véracité et son authenticité qui sont des qualités obligatoires dans une rédaction de contenu web, un bon rédacteur est à même de rédiger des phrases courtes qui sont agrémentées d’idées cohérentes, à la façon d’une pyramide inversée.

Une stratégie éditoriale doit être mise en application pour qu’une rédaction web soit de qualité. Cette stratégie englobe le côté ergonomique, le référencement et le marketing pour que le site internet soit plus visible et gagne en notoriété. Ensuite, un « Call to action » doit être mis en place sur toutes les pages du site (formulaire à remplir, liens hypertextes, bouton de contact, panier d’achat, numéro de téléphone, etc.) afin d’inciter l’internaute à contacter l’entreprise ou à acheter un produit.

L’achat et la revente des sites internet : une pratique devenue coutume

Le marché de l’occasion touche aussi les sites web. Depuis quelque temps, les noms des domaines ainsi que les contenus se revendent. Si un magasin physique peut se faire racheter par un investisseur, les plateformes en ligne peuvent également changer de propriétaire.

Quels sont les avantages de vendre son site ?

Peu abordée ou très peu connue par beaucoup d’éditeurs, la revente d’un site d’internet peut pourtant rapporter beaucoup d’argent. Le tarif est variable selon plusieurs facteurs, mais reste tout de même intéressant. Quoi qu’il en soit, c’est une opportunité qui nécessite d’être étudié, surtout pour les adresses web à franc succès. Ce n’est pas pour faire preuve de générosité que le groupe Lagardère a vendu sa plateforme à « Doctissimo »,  il y a des années de cela. C’était surtout pour empocher, plus d’une centaine de millions d’euros. Son chiffre d’affaires flamboyant et son audience qui totalisait plus de sept millions de visiteurs ont bien joué en sa faveur. C’est d’ailleurs ces derniers points qui comportent le facteur clé de succès pour vendre son site internetEn effet, les acheteurs ne trouveront aucun intérêt à acquérir une plateforme avec un contenu éditorial sans un réel référencement. Ce serait comme investir dans un outil de communication brute qui ne sert à rien.

Quels sont les avantages pour le preneur ?

Le rachat d’un site d’internet est aussi avantageux pour le repreneur. L’acquisition d’une plateforme clé en main permet d’accélérer le démarrage de son activité. Effectivement, cela sous-entend qu’une importante partie du travail est déjà offert sur un plateau d’argent. Le nouvel administrateur pourra ainsi gagner du temps et entreprendre immédiatement ses projets. Par ailleurs, il n’aura plus à rédiger des textes ni à ajouter des vidéos, car il pourra profiter des contenus existants. Toutefois, pour réaliser un bon achat, il faut faire attention à quelques points. Son positionnement sur la toile est déterminant. Si le site apparait dans les premières pages de Google, cela revient à dire qu’il est bien référencé. Il est également important de savoir si l’adresse web dispose déjà d’une équipe de rédacteurs professionnels avec qui on peut continuer à travailler. En effet, si les textes ont été rédigés par une poignée de bénévoles, ils quitteront sans aucun doute le site lors de son rachat.

 

 

Mettre en valeur son commerce de proximité avec le référencement local

Le commerce de proximité est une petite ou moyenne entreprise se situant tout près des bureaux ou des domiciles de leur clientèle. Le plus souvent éloigné des zones commerciales, il vise à se rapprocher des individus. Avec l’évolution de la technologie, ce type de société se doit de se plier à cette nouvelle technique de vente pour connaître le succès. 

Le référencement local

Pour faire parler d’elle, une entreprise se doit de tenir compte de toutes les techniques pouvant accroître sa popularité. Avec l’apparition d’Internet, les méthodes de vente ont connu une nette amélioration. Les particuliers peuvent désormais effectuer leurs achats chez eux sans avoir besoin de se déplacer. Pour les commerces de proximité, faire la différence devient une évidence, surtout face aux sociétés d’envergure qui envahissent la Toile.

Le référencement local constitue pour eux une véritable solution pour gagner en popularité. Cette technique vise à augmenter la visibilité d’une entreprise sur les moteurs de recherches. Pour cela, il faut prendre contact avec une agence web. Avec l’expertise de cette dernière, elle aidera la société à développer son business en peu de temps.

Valoriser son commerce de proximité avec le référencement local

La majorité des firmes actuelles, tous domaines confondus, ont conscience de l’importance du web marketing. Une société, d’envergure ou en plein essor, se doit de prendre en considération cette stratégie.

Même avec leur rapprochement physique, les commerces de proximité ont également besoin de ce genre de publicité. Un entrepreneur n’a pas forcément la notion des diverses étapes à respecter pour mener à bien cette perspective.

A titre illustratif, une agence web Sautron est chargée de créer le site web suivant l’image que son client veut faire passer et en même temps, elle doit tenir compte des techniques de référencement pour favoriser sa popularisation. Cela consiste, en partie, à occuper les premières pages des moteurs de recherches. Ou encore, se faire connaître à travers les réseaux sociaux pour accroître cette diffusion. Le but étant d’élargir la clientèle par le biais de la Toile.

Pour accompagner ces sociétés, ces prestataires peuvent prendre en charge le suivi du site internet. En donnant de l’importance à cette collaboration, ces bureaux peuvent même aller jusqu’à supprimer toutes coopérations avec les entreprises concurrentes de leur clientèle.

Posted in SEO

Créer un blog rentable : les points à considérer

Face aux nombreux concurrents sur la toile, les sociétés doivent assurer la rentabilité de leur site afin de booster les ventes. Pour créer un blog qui rapporte de l’argent, l’entrepreneur ou le particulier est tenu de publier des articles de qualité. Avec des contenus bien travaillés, le chef d’entreprise attire l’attention des internautes vers sa page web.

Quelques points à considérer sur la création de blog

Avant de se lancer dans ce projet, l’entrepreneur est tenu de définir une ligne éditoriale. Il doit aborder avec son équipe la thématique rentable à traiter sur la page web comme la cuisine, l’high-tech ou l’actualité. Avec un objectif clair, l’internaute ne sera pas perdu pendant la consultation.

Concernant le nom de domaine, il est conseillé d’opter pour une URL que les visiteurs peuvent retenir facilement. En général, l’URL informe les particuliers du contenu du site. Cette étape terminée, le choix de l’hébergeur est à considérer. Il se charge de veiller à ce que l’adresse URL ne soit pas attribuée à une autre entreprise pendant la conception du portail informatique.

Pour la création du blog, l’entrepreneur doit choisir une plateforme. A cet effet, WordPress est le plus populaire des CMS. Il est mis à jour régulièrement. De plus, ces plug-ins s’accordent avec la plupart des navigateurs de recherche.

Comme le web place en concurrence des milliers de sociétés dans le monde, le graphisme de la page influence sur l’image de marque de l’établissement. Afin de se différencier dans l’univers virtuel, le blog doit contenir un logo. Avec ce signe distinctif, les clients peuvent distinguer la compagnie de ses concurrents.

Des détails à ne pas négliger sur la création de blog

Afin de créer un blog qui rapporte de l’argent, il ne suffit pas de travailler son graphisme ou son nom de domaine. Le particulier ou le chef d’entreprise ne doit pas ignorer son référencement. Sans une bonne visibilité, la firme marchande aura du mal à attirer les internautes vers son portail informatique.

Afin d’acquérir la première page de Google, il est essentiel de publier un contenu optimisé pour les moteurs de recherche. Pour cela, il faut miser sur la qualité de l’article et les balises titres. Ils ne doivent pas renfermer des phrases plagiées. De même, le texte doit être bien présenté.

Comme monsieur tout le monde est fasciné par les réseaux sociaux, la compagnie marchande doit communiquer à travers Facebook, Twitter ou Pinterest. Avec un bon positionnement sur ces sites, la société peut booster ses ventes rapidement. Le dirigeant peut également utiliser Google Adsense en vue de promouvoir son activité. Plusieurs clients donnent de l’attention aux campagnes publicitaires en vidéo.

La traduction de site Internet: un moyen pour booster sa visibilité

Grâce à internet, les entreprises peuvent s’ouvrir sur l’international. Elles n’ont pas besoin de s’implanter à l’étranger pour conquérir cette nouvelle clientèle. Les firmes marchandes doivent simplement booster la visibilité du site sur les navigateurs locaux. Pour atteindre cet objectif, elles doivent effectuer une traduction d’articles. Les internautes consultent uniquement les textes publiés dans une langue qu’ils maitrisent.

Booster sa visibilité avec la traduction de site internet 

La majorité des individus sont devenus dépendants de la toile. Ils n’utilisent pas simplement cet outil pour réaliser des recherches. Les particuliers l’emploient également pour acheter un produit. Comme le web permet de relier tous les pays du monde, les entreprises peuvent conquérir des parts de marché à l’étranger. Pour cela, elles doivent bien optimisées leur blog. Pour qu’il soit référencé sur le plan local, la firme doit tout d’abord opter pour une traduction de site internet. Avec ce type de page, la compagnie n’aura pas du mal à attirer l’attention de ses nouvelles cibles. Ces derniers ne lisent que des articles publiés dans leur langue.

D’ailleurs, la traduction de contenu permet d’optimiser le positionnement du portail informatique sur les moteurs de recherche. Tous les pays du monde n’utilisent pas Google en vue de  naviguer sur la toile. La population de certains États use de Baidu, de Bing ou de Yahoo pour s’informer. En traduisant le texte, l’entreprise apparaitra sur le navigateur favori de l’internaute.

Les avantages de la traduction d’un site internet

L’avènement du numérique permet aux entreprises de disposer d’une clientèle à travers le monde entier. Pour cela, elles doivent susciter l’intérêt des consommateurs. Les firmes ne doivent pas simplement bien travailler leur stratégie de marketing digital. Elles doivent aussi traduire leur article dans la langue du public cible. Afin que les textes conviennent aux exigences des acheteurs, la compagnie doit solliciter l’aide d’une société de traduction au lieu d’opter pour la traduction automatique. Cette méthode renferme plusieurs fautes linguistiques et l’entrepreneur aura du mal à gagner la confiance des clients. Ces derniers jugent un commerce en fonction de la qualité du service fourni. Avec l’assistance d’une équipe professionnelle de traduction, l’établissement disposera d’un prestataire qui maitrise son domaine d’activité.

En outre, cette technique facilite le référencement naturel du blog d’entreprise. En optant pour une traduction localisée, le commerçant n’améliore pas simplement son optimisation SEO. Il peut également augmenter sa notoriété sur le web.

Le référencement doit-il intégrer le webmarketing ?

Historiquement, le référencement sur les moteurs de recherche est né de la volonté d’acquérir un trafic web pour son site web à moindre coût et dans le but de vendre ses produits et services.

De ce fait, cet expert du référencement naturel devait également avoir des connaissances solides en matière de techniques marketing pour convertir ses prospects en clients.

A l’heure d’aujourd’hui, les métiers du digital sont tellement diversifiés et spécialisés qu’il sévère difficile de pouvoir tout maitriser. C’est là que le rôle de l’agence webmarketing devient important.

Appelées également agence marketing digital ou agence 360, ces entités regroupent tout les métiers créatifs du web, allant du community manager au webdesigner et de l’expert en communication au spécialiste en référencement sur Google.

Une fois tout cela est dit, quel est maintenant l’avantage de s’adresser directement à un prestataire seo au lieu d’une agence de communication standard ?

Les avantages de faire confiance à une agence Seo ?

Le premier avantage est sans doute l’expérience, car les agences webmarketing ne disposent généralement que d’un seul ou deux experts en SEO, le retour en expérience est donc un peu limité à ce que ces personnes ont réalisés, sachant que tout cela est souvent piloté par un chef de projet qui va prendre tout les aspects marketing et ne va donc pas forcément privilégier les choix imposés par les standards du référencement naturel. Les intérêts marketing prennent souvent le dessus.

Par contre quand on fait appel à une agence seo nationalement connues, on est sûr est certains d’avoir la priorité absolue aux recommandations de Google.

De plus, les agences spécialisées en référencement naturel en souvent beaucoup plus d’expérience et connaissent plus en détails ce qui marche vraiment et ce que Google à finalement besoin pour mieux classer votre site web dans les résultats de recherche.

Enfin, les agences seo ont un avantage considérable, celui d’avoir toutes les compétences nécessaires en matière de référencement, c’est à dire du spécialiste de l’audit technique, jusqu’à l’expert en netlinking, en passant bien évidement par les rédacteurs SEO.

Pour conclure je dirais que c’est propos sont généraliste, on peut bien sûr trouver du bon ici est là, il suffit de bien s’informer en jetant un coup d’oeil sur les feedbacks des clients.

Posted in SEO

Marketing conversationnel : le devenir du business en ligne

Le marketing conversationnel est aujourd’hui incontournable pour l’image des entreprises. Certaines firmes internationales comme Sony, plus particulièrement sa branche vidéoludique PlayStation, l’ont utilisé pour évaluer la qualité de leurs services. Ce phénomène 2.0 tourne en effet sur deux axes importants : le partage de l’expérience du client dans sa communauté et la mise en confiance du consommateur par ses paires.

Les facteurs d’expansion

Les principaux facteurs à la source de l’expansion du marketing conversationnel ont été la propagation intensifiée des réseaux sociaux de par le monde et l’apparition des Smartphones. Ces deux éléments sont interdépendants si l’on se réfère aux interactions prolifiques entre les consommateurs. De plus, ils ont permis aux entreprises de mettre au point de nouveaux contenus digitaux.

Actuellement, les investissements dans ce domaine sont pharaoniques du fait de quatre enjeux essentiels à comprendre.

Le pouvoir d’attractivité du contenu

Dans le marketing conversationnel, les appréciations des consommateurs intéressent énormément les entreprises qui en sont de plus en plus avides pour des raisons mercatiques. D’ailleurs, bon nombre d’entre elles se lancent dans l’événementiel pour recueillir le maximum de commentaires à utiliser dans la création de contenus. Le but étant de bénéficier gratuitement d’une exposition sur les réseaux sociaux. D’une certaine manière, les entreprises vont faire de la gestion, de la compilation et de la modération de texte.

La transformation du consommateur en geek multi-connecté

Auparavant, l’apparition du showrooming qui consistait à aller en magasin pour ensuite acheter le produit sur le Web a terrifié les enseignes et les maisons de commerce. Or, il s’avère aujourd’hui qu’Internet est un vecteur de croissance des ventes. Sauf s’il y a un écart de prix important, le comportement des clients est plutôt porté sur la « fidélité » du fait du marketing conversationnel. Les contenus dans ce dernier constituent des données essentielles dans les choix du consommateur. Ainsi, il devient une priorité pour les entreprises de donner des outils numériques qui permettent de produire du contenu, que ce soit au niveau de la conversion du client ou de sa fidélisation.

Le caractère ubiquiste des avis des consommateurs

Durant les tout premiers débuts des « avis des consommateurs », ces derniers étaient placés en bas des pages web. Actuellement, ils sont relégués en première place, parfois sur les pages d’accueil ou sur les newsletters. Avec le développement du marketing conversationnel, ils représentent de réels enjeux dans les ventes, similaires à des notes d’information, conseil ou proposition mis en avant par les entreprises. Ils sont donc cruciaux afin que leurs discours soient crédibles et rassurants.

L’ouverture du dialogue à double sens

À l’heure actuelle, les évolutions que connait le marketing conversationnel permettent des discussions entre les entreprises et les clients. Une bilatéralisation des échanges s’opère progressivement sur les différents supports digitaux.

Ce système de dialogue est requis pour que les entreprises puissent réagir instantanément aux questions de leurs clients et que ces derniers aient réellement le sentiment d’être pris en considération. Et afin de promouvoir ce type d’échange, ces firmes offrent même des points contre des commentaires. Cela induit une amplification de l’apparition de communautés web sur lesquelles elles ne peuvent falsifier les avis au risque d’être décrédibilisées.

Conclusion

Bien que des buzz à caractère négatif peuvent entacher l’image d’une entreprise, il est important qu’elle investisse dans le marketing conversationnel pour consolider ses relations avec ses clients. Cependant, malgré les changements, les stratégies de communication, l’utilisation des avis et contenus digitaux des consommateurs doivent s’adapter aux nouveaux enjeux.

Les éléments clés pour la réussite d’une stratégie de référencement naturel

Le référencement naturel occupe une place importante pour le développement d’une entreprise digitale. Depuis l’avènement du web 2.0, un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche a en effet un impact direct sur la popularité d’un site. C’est pourquoi un entrepreneur peut confier l’optimisation du contenu de sa page web à une agence seo afin de gagner de la visibilité et de la notoriété sur la toile.

Quels sont les enjeux du référencement naturel ?

Une stratégie de positionnement fructueuse permet à une société de gravir les échelons, c’est-à-dire se positionner dans les trois premières places des SERP. Quand un site est bien référencé, les internautes seront susceptibles de le visiter avant les autres, augmentant ainsi le nombre de visites de ce dernier. Toutefois, si le contenu de la page n’est pas authentique, il va être sanctionné par le petit robot de Google. On parle du « SEO Black Hat ». Certes, cette technique consiste à obtenir d’excellents positionnements en très peu de temps, mais elle est strictement interdite par les moteurs de recherche. Ces référenceurs black hat utilisent des scripts pour cacher le vrai contenu de leur page web, donc il sera sanctionné à cause de cette négligence. D’autre part, un bon classement en accord avec les recommandations de Google est possible en appliquant le « SEO White Hat ». Ces pratiques visent à offrir aux internautes un web de qualité et des résultats pertinents, conformément aux exigences de Google.

Quelques astuces pour bien optimiser son site internet

La première chose à faire pour une optimisation du référencement est de travailler les mots clés, car ils jouent un rôle crucial pour gagner de la notoriété dans les moteurs de recherche tels que Google image, Yahoo, Bing, Ask et tant d’autres. Étant donné qu’il existe plusieurs sites optimisés sur la toile, la concurrence devient de plus en plus rude. C’est pourquoi il est très important d’effectuer un travail au quotidien du site en question sur le long terme, que ce soit pour le code source, les contenus, mais surtout les liens. Pour bien mener ces tâches et garantir une optimisation efficace du référencement de son site, il serait judicieux de faire appel aux services d’une agence de référencement naturel comme https://www.lets-clic.com/agence-seo.

Par ailleurs, pour connaitre le positionnement réel de sa page web, il est conseillé d’utiliser un logiciel de suivi de positionnement, par exemple « PageRank » et « Myposeo ». C’est seulement après cela que le dirigeant ou le chef de projet décide d’appliquer une autre stratégie au cas où les résultats n’ont pas été concluants.

Posted in SEO