Internet

L’externalisation comme facteur clé des Start-ups

Déjà largement utilisée par les entreprises traditionnelles, l’externalisation est une démarche qui peut aussi être d’une grande utilité pour les start-ups. Décryptage.

L’externalisation : pour une meilleure gestion de la trésorerie des start-ups

Dans une start-up, plus de 90 % des salariés sont sous contrat à durée indéterminée (CDI). Elle est donc soumise mensuellement au règlement d’un certain montant de rémunérations brutes qui augmentent à chaque nouveau recrutement. Et en cas d’éventuels problèmes menant au licenciement d’un salarié, elle doit également s’acquitter de certaines indemnités dont notamment les indemnités de licenciement et le préavis qui viennent s’ajouter à ses charges financières fixes. Mais en optant pour l’externalisation, la start-up se défait de toutes ces contraintes financières et allège ainsi considérablement son budget de fonctionnement. Et pour cause, la rémunération des agences d’externalisation telles que le call center MADAGASCAR se fait en fonction du volume de travail qui leur sont confiés ou de la durée du projet.

Par ailleurs, la start-up réalise également des économies sur d’autres dépenses qu’auraient engendrées le recrutement d’un nouveau salarié. En effet, elle n’aura pas à dépenser plus en matériel, en mobilier, en énergie ou encore en loyer. Autrement dit, les coûts de la start-up sont mieux maîtrisés grâce à l’externalisation, ce qui permet de bien gérer la trésorerie qui dans la plupart des cas résulte d’une levée de fonds.

L’externalisation : pour l’optimisation de la productivité et de la flexibilité des start-ups

Outre l’économie financière, le gain de temps s’impose également comme l’un des principaux avantages de l’externalisation pour une start-up. Ce gain de temps et d’argent peut être mis à contribution pour mieux se concentrer sur le cœur de métier de la start-up et optimiser le développement de son activité. Par la même occasion, elle pourra profiter d’une plus grande flexibilité et réajuster facilement son approche au besoin. Mais pour que cela puisse se faire, il faudra avant tout bien choisir les tâches à externaliser. Dans la plupart des cas, ce sont les tâches annexes ou supports – relations humaines, logistique, comptabilité et finance, secrétariat, communication et marketing, gestion des systèmes d’information, facility management… – qui sont à déléguer à des prestataires. La start-up pourra ainsi se focaliser essentiellement sur son activité principale, mais aussi offrir une meilleure qualité de services, car les services externalisés sont pris en charge par des professionnels experts dans leur domaine. Le choix du prestataire avec qui collaborer doit aussi être soigneusement étudié, car il en dépend de la réussite de l’opération. Le mieux est de choisir celui qui dispose des ressources et des compétences nécessaires pour la prise en charge des tâches externalisées et qui propose les meilleures conditions.

Rédaction web : optimiser son référencement et attirer davantage de visiteurs

Rédiger pour le web n’est pas à la portée de tout le monde. En effet, un bon rédacteur web doit être capable de manier les mots et de maitriser les règles grammaticales, orthographiques et syntaxiques de la langue utilisée. Mais il doit en même temps avoir une bonne connaissance des techniques de référencement afin de donner davantage de visibilité au site Internet sur lequel il émet ses articles. Une fois la page visitée, ses contenus doivent pouvoir inciter les internautes à acquérir les produits qui y sont promus grâce à des règles marketing spécifiques.

Dans le domaine de la rédaction web, un contenu de qualité est un levier de développement d’une entreprise. Ainsi pour tout projet de rédaction web, il convient d’adopter une stratégie éditoriale autant efficace que constructive.

Les règles techniques dopent le référencement naturel d’un site

Afin d’attirer l’attention des lecteurs, il est indispensable que le contenu web répond à leurs attentes. Un bon créateur de contenu doit être en mesure de connaitre les besoins de ses internautes cibles. Cela afin qu’il puisse savoir quelle « expression clé » est en liens avec le site et que ces derniers vont utiliser sur les moteurs de recherche. Cette expression clé doit être renforcée dans les balises méta ainsi que dans l’url, en l’insérant dans le titre de la page, les titres et les sous-titres de l’article, les liens hypertextes, dans le texte même, de façon à ce que l’insertion soit fluide et non redondante.

Face à des internautes qui sont actuellement devenus plus exigeants, la rédaction web doit comporter moins de signes d’égo et davantage de rubriques expressifs, en rapport aux recherches effectuées par les visiteurs. Ainsi, au lieu de dire par exemple « nos services », le rédacteur web doit citer des exemples de services que le prestataire propose. Un contenu clair et précis suscite l’intérêt du potentiel client et le pousse à passer à la commande. À noter qu’un texte original de 300 à 700 mots est mieux référencé dans Google, étant donné qu’il pénalise les plagiats.

Les règles marketing sont indispensables dans la rédaction web pour séduire les internautes cibles

Afin que le lecteur puisse lire intégralement le texte, bien comprendre son contenu, et agir en conséquence, l’article doit être attractif, tonique, positif, simple et concret. Hormis sa véracité et son authenticité qui sont des qualités obligatoires dans une rédaction de contenu web, un bon rédacteur est à même de rédiger des phrases courtes qui sont agrémentées d’idées cohérentes, à la façon d’une pyramide inversée.

Une stratégie éditoriale doit être mise en application pour qu’une rédaction web soit de qualité. Cette stratégie englobe le côté ergonomique, le référencement et le marketing pour que le site internet soit plus visible et gagne en notoriété. Ensuite, un « Call to action » doit être mis en place sur toutes les pages du site (formulaire à remplir, liens hypertextes, bouton de contact, panier d’achat, numéro de téléphone, etc.) afin d’inciter l’internaute à contacter l’entreprise ou à acheter un produit.

Les choses à prendre en compte dans son devis de création de site web

Que vous soyez un nouveau prestataire sur le marché, ou que vous ayez déjà fait votre renom dans votre domaine, avoir un site internet est un must. En effet, aussi important que soit votre expérience et de qualité soit vos services, si vous n’avez pas de présence digitale, vous ne mettrez pas longs feux avant de fermer boutique. Ainsi, demander un devis création site web est un must.

  • L’encodage propre du site

Demander un devis création site web prend bien évidement en considération l’encodage de ce dernier. Les webmasters s’occupent de l’élaboration de A à Z de votre page. Dans leur frais de prestation, vous pouvez compter : la mise en place des interfaces, le choix des polices et des caractères, le choix des couleurs qui s’adapteront avec votre domaine d’intervention, voire même la création du logo.

Il est à noter que certaines innovations ont été apportées dans la création d’un site internet depuis quelques années. En effet, les experts en la matière ont pris en considération l’importance que prennent les appareils mobiles dans le quotidien des internautes. Ainsi, quand vous faites appel à un webmaster, vous aurez droit à un site dit de « responsive ». C’est une page dont la taille et la forme s’adaptent à n’importe quelle interface utilisateur.

  • L’hébergement est-il compris ?

Néanmoins, quand vous devez demander un devis création site web, prendre le temps de s’attarder sur les frais d’hébergement semble être de mise. Et pour cause,  les webmasters, freelances ou travaillants dans une société offshore, ne prennent pas en charge la mise en ligne de la page et la réservation de votre nom de domaine.

Les tarifs varient au cas par cas. Tout dépend de l’espace de stockage dont vous aurez besoin afin d’avoir un site navigable. Pour information, les sites vitrines, qui n’ont pas besoin d’être interactifs, sont moins chers.

  • Le référencement : un détail à ne pas minimiser

Et il parait être nécessaire de souligner que quid à demander un devis création site web, vous devez aussi commander une prévision pour le référencement. Cette étape fait partie des prérogatives des référenceurs. C’est le gage de votre réussite sur le marché.

Le référencement, on ou off-page, a pour but de booster votre visibilité sur la toile. Avec les techniques modernes, vous aurez de quoi atterrir sur la première page des résultats de Google : une aubaine dans la mesure où les internautes ne s’attardent pas à chercher un prestataire dans la 50e page.

L’achat et la revente des sites internet : une pratique devenue coutume

Le marché de l’occasion touche aussi les sites web. Depuis quelque temps, les noms des domaines ainsi que les contenus se revendent. Si un magasin physique peut se faire racheter par un investisseur, les plateformes en ligne peuvent également changer de propriétaire.

Quels sont les avantages de vendre son site ?

Peu abordée ou très peu connue par beaucoup d’éditeurs, la revente d’un site d’internet peut pourtant rapporter beaucoup d’argent. Le tarif est variable selon plusieurs facteurs, mais reste tout de même intéressant. Quoi qu’il en soit, c’est une opportunité qui nécessite d’être étudié, surtout pour les adresses web à franc succès. Ce n’est pas pour faire preuve de générosité que le groupe Lagardère a vendu sa plateforme à « Doctissimo »,  il y a des années de cela. C’était surtout pour empocher, plus d’une centaine de millions d’euros. Son chiffre d’affaires flamboyant et son audience qui totalisait plus de sept millions de visiteurs ont bien joué en sa faveur. C’est d’ailleurs ces derniers points qui comportent le facteur clé de succès pour vendre son site internetEn effet, les acheteurs ne trouveront aucun intérêt à acquérir une plateforme avec un contenu éditorial sans un réel référencement. Ce serait comme investir dans un outil de communication brute qui ne sert à rien.

Quels sont les avantages pour le preneur ?

Le rachat d’un site d’internet est aussi avantageux pour le repreneur. L’acquisition d’une plateforme clé en main permet d’accélérer le démarrage de son activité. Effectivement, cela sous-entend qu’une importante partie du travail est déjà offert sur un plateau d’argent. Le nouvel administrateur pourra ainsi gagner du temps et entreprendre immédiatement ses projets. Par ailleurs, il n’aura plus à rédiger des textes ni à ajouter des vidéos, car il pourra profiter des contenus existants. Toutefois, pour réaliser un bon achat, il faut faire attention à quelques points. Son positionnement sur la toile est déterminant. Si le site apparait dans les premières pages de Google, cela revient à dire qu’il est bien référencé. Il est également important de savoir si l’adresse web dispose déjà d’une équipe de rédacteurs professionnels avec qui on peut continuer à travailler. En effet, si les textes ont été rédigés par une poignée de bénévoles, ils quitteront sans aucun doute le site lors de son rachat.

 

 

La traduction de site Internet: un moyen pour booster sa visibilité

Grâce à internet, les entreprises peuvent s’ouvrir sur l’international. Elles n’ont pas besoin de s’implanter à l’étranger pour conquérir cette nouvelle clientèle. Les firmes marchandes doivent simplement booster la visibilité du site sur les navigateurs locaux. Pour atteindre cet objectif, elles doivent effectuer une traduction d’articles. Les internautes consultent uniquement les textes publiés dans une langue qu’ils maitrisent.

Booster sa visibilité avec la traduction de site internet 

La majorité des individus sont devenus dépendants de la toile. Ils n’utilisent pas simplement cet outil pour réaliser des recherches. Les particuliers l’emploient également pour acheter un produit. Comme le web permet de relier tous les pays du monde, les entreprises peuvent conquérir des parts de marché à l’étranger. Pour cela, elles doivent bien optimisées leur blog. Pour qu’il soit référencé sur le plan local, la firme doit tout d’abord opter pour une traduction de site internet. Avec ce type de page, la compagnie n’aura pas du mal à attirer l’attention de ses nouvelles cibles. Ces derniers ne lisent que des articles publiés dans leur langue.

D’ailleurs, la traduction de contenu permet d’optimiser le positionnement du portail informatique sur les moteurs de recherche. Tous les pays du monde n’utilisent pas Google en vue de  naviguer sur la toile. La population de certains États use de Baidu, de Bing ou de Yahoo pour s’informer. En traduisant le texte, l’entreprise apparaitra sur le navigateur favori de l’internaute.

Les avantages de la traduction d’un site internet

L’avènement du numérique permet aux entreprises de disposer d’une clientèle à travers le monde entier. Pour cela, elles doivent susciter l’intérêt des consommateurs. Les firmes ne doivent pas simplement bien travailler leur stratégie de marketing digital. Elles doivent aussi traduire leur article dans la langue du public cible. Afin que les textes conviennent aux exigences des acheteurs, la compagnie doit solliciter l’aide d’une société de traduction au lieu d’opter pour la traduction automatique. Cette méthode renferme plusieurs fautes linguistiques et l’entrepreneur aura du mal à gagner la confiance des clients. Ces derniers jugent un commerce en fonction de la qualité du service fourni. Avec l’assistance d’une équipe professionnelle de traduction, l’établissement disposera d’un prestataire qui maitrise son domaine d’activité.

En outre, cette technique facilite le référencement naturel du blog d’entreprise. En optant pour une traduction localisée, le commerçant n’améliore pas simplement son optimisation SEO. Il peut également augmenter sa notoriété sur le web.

Spam et phishing sur internet

Définition du spam

Le spam, courriel indésirable ou pourriel est une technique de communication qui se fait par le biais d’un courrier électronique. D’une manière générale, c’est un ensemble d’envois en grande quantité envoyés pour faire des publicités, vendre un produit ou un service et parfois extorquer des gens.

Le 3 mai 1978 Gary Thuerk a envoyé le premier spam de l’histoire. Il envoya son message presque à tous les utilisateurs d’ARPAnet qui est l’ancêtre d’internet pour les gens qui habitent sur la côte ouest des États-Unis. Les gens étaient mécontents et choqués. Les autorités administratives américaines contrôlaient le réseau ont eu la pratique, du coup ils ont décidé d’ interdit toute pratique de spam en la considérant illégale selon les règles d’usage du réseau.

Certaines personnes préfèrent utiliser le mot « polluriel » pour définir les messages inutiles, de caractère choquant et n’ayant aucun lien avec la discussion, qui sont transmis en masse sur plusieurs forums ou groupes de nouvelles, ce qui entraîne une pollution des réseaux.

En France, 95 % des internautes reçoivent des spams. Ces chiffres changent selon les articles diffusés, mais la barre des 90 % va toujours plus haut.

définition du phishing

Pour donner une définition du phishing, on dira que le phishing est une technique qu’utilisent les fraudeurs sur internet pour avoir de informations personnelles. Ces fraudeurs se font souvent passer pour un organisme de confiance afin d’obtenir des données confidentielles, cela peut par exemple correspondre à se faire passer pour Paypal, Apple, Free, ou votre banque . Selon les informations recueillies, les fraudeurs peuvent par exemple virer de l’argent sur leurs comptes ou se connecter à un site pour envoyer du spam.

Le phishing ne s’appuie sur une panne informatique, mais sur un manque de connaissance des internautes. Les personnes qui ont des mauvaises intentions vont parfois jusqu’à copier le site web d’un organismes en question. Lorsque l’utilisateur souhaite se connecter à des sites illicites. Il envoie sans le vouloir des données de connexion aux escrocs.

Le meilleur moyen d’éviter ce genre de pratique c’est de vérifier minutieusement les adresses emails des envoyeur ainsi que le site web en question et de ne pas donner des élément comme le mot de passe et le login à qui que se soit.