Le référencement a-t-il de l’avenir ?

Depuis 2016, de nombreux experts en SEO annoncent la disparition partielle du référencement. Il s’agit spécifiquement de sa version dite naturelle. Pourtant, il continue de faire son bonhomme de chemin en apportant satisfaction à de nombreuses personnes. C’est à se demander quel est l’avenir du référencement ?

La vraie fausse annonce de la disparition du référencement

L’annonce de la disparition du référencement naturel par l’entreprise américaine Ahrefs a créé comme un bouleversement chez plusieurs personnes, car le référencement naturel par exemple est un procédé qui permet à toute personne ayant une activité rentable à Bordeaux par exemple d’accentuer une communication en ligne par le biais du «partage», afin de toucher plusieurs personnes et de faire connaitre de façon gratuite leurs activités.

En effet, elle annonçait que le référencement disparaitrait au profit du seul netlinking, devenant de ce fait le levier le plus important pour se positionner dans les SERPs des moteurs de recherche. En cause : l’impact très relatif des éléments d’optimisation « on page ». Malgré le boom que cette annonce avait causé, après analyse de la situation, il en ressortait que ce site appartenait à un prestataire qui vend des solutions permettant d’analyser le référencement. Au final, la mort du SEO n’est qu’un élément de langage.

Le référencement reste un passage obligatoire pour beaucoup

C’est le moins que l’on puisse dire. Si plusieurs start-ups à Bordeaux arrivent à prospérer aujourd’hui, c’est grâce au référencement. De nombreux entrepreneurs exigent à leurs employés de se faire former en SEO, étant donné que la quasi-totalité des activités aujourd’hui se fait sur le numérique. C’est dire que ce que veulent faire entendre les référenceurs et les webmarketeurs lorsqu’ils insistent sur la mort du référencement c’est le fait que plusieurs personnes n’arriveront pas à s’adapter aux différentes modifications que va connaitre cette pratique dans les prochaines années. Mais ils oublient que de nombreuses personnes s’adaptent avec le temps et la nouvelle technologie (comme cette agence SEO à Bordeaux), ce qui justifie donc que nous sommes loin d’imaginer cela

Étant donné que c’est Google qui met en avant les activités menées par les utilisateurs grâce au protocole HTPPS que génèrent leurs sites, il est difficile de croire qu’on est bientôt obligé à accepter la disparition du référencement. Au contraire, il se consolide, se renforce et c’est tout à fait normal lorsqu’on sait que plus de 200 000 milliards de pages web sont indexées par Google, et au fil du temps ce chiffre s’accroit. 

Le référencement continue de se généraliser et de satisfaire

Oui nous pouvons le dire avec aisance. Le référencement est loin de disparaitre, il continue de se transformer et ceci est perceptible avec sa dernière version en date. Ce qui nous amène donc à répondre à la question en ces termes : le référencement à un avenir plutôt glorieux dans les prochaines années, la recherche deviendra vocal avec l’avancée de la technologie, le contenu sera axé sur les réponses basées sur les phrases et non plus sur les mots clés comme aujourd’hui. Google deviendra donc totalement un moteur de réponses et non plus de recherches, pour vous permettre de vite trouver une solution à vos questions.